E-commerce au Cameroun: 4 points essentiels

Le 26 février dernier, le cabinet DINA Surveys a présenté ses travaux d’étude sur le e-commerce à la fondation Muna (Yaoundé). Il s’agissait d’un échange autour d’un exposé portant sur l’historique du commerce électronique au Cameroun, l’offre b To c et c To c, la potentielle clientèle des services de commerce électronique et des recommandations.

Prenant part à cette cérémonie, nous avons retenu quatre principaux points.

– Un peu plus de 100 sites de commerce électronique au Cameroun 

L’enquête du Cabinet Dina Surveys visait dans un premier temps un recensement des sites de commerce électronique du Cameroun. Il a été proposé une liste non exhaustive de 100 sites Web (vente en ligne et petites annonces).

– Le Top 7 du commerce électronique au Cameroun 

Il est relatif aux 7 sites Web qui ont un nombre de visiteurs uniques mensuels supérieur à 20 000. Nous avons Jumia, Afrimarket, Sellam, Deal.Jumia,Kerawa, Camerspace et Jedolo.
Par la suite, une analyse détaillée des stratégies de présence en ligne de ces entreprises a été faite.

– Le leadership incontesté de Jumia

La valeur marchande estimée du site Web de Jumia est de 111 536 790 Fcfa. 76% de ces visites proviennent du Cameroun. Elle bénéficie de 5,7 millions de backlinks. Au cours du mois de décembre, on avait samedi comme le jour de la semaine où son engagement sur Facebook était le plus  élevé. Bien d’autres indicateurs ont été présentés.

– Le comportement des clients 

A titre d’illustration,  26% des internautes camerounais âgés de 26-35 ans  effectuent un achat en ligne au moins une fois par mois. Les catégories des produits les plus achetés par ces derniers sont l’électronique,  l’agroalimentaire et le cosmétique. Par ailleurs, uniquement 9% des 26-35 ans vendent des produits/services en ligne. La totalité des vendeurs le font sur Whatsapp, 90% sur Facebook et 68% sur des sites de petites annonces.

Il s’agit juste d’un extrait. Selon les organisateurs de la cérémonie, des analyses comportementales pour différentes tranches d’âge  (15-25 ans, 26-35 ans, 36-45 ans, 46-55 ans, plus de 55 ans) sont disponibles dans le rapport d’étude.

Le rapport de cette étude est payant. Nous avons  uniquement mis en exergue les principaux axes de la présentation publique. De même,  Il est important de préciser que la méthodologie de ce travail combine à la fois du social media measurement, du Web analytics et une enquête quantitative auprès de 700 internautes au Cameroun

Pour en savoir davantage, consulter la page dédiée à cette étude veuillez contacter DINA Surveys au +237 6 97 97 37 74 ; contact@dinasurveys.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Why ask?