Le marché du transport urbain au Cameroun

149,000 CFA

Le déséquilibre entre l’offre et la demande dans le secteur des transports est une conséquence de la liquidation de la SOTUC en 1996 qui aurait entrainé une réduction de l’offre en dépit d’une demande croissante. Moins de 2% du volume des transports dans les grandes villes sont assurés par les bus. Les populations se déplacent majoritairement en taxi et en moto-taxi.

56 pages

Contactez-nous pour obtenir un rapport partiel sur une ou plusieurs parties de ce document à un tarif préférentiel à partir de 49 000 FCFA.

Catégorie :