Le business plan n’est pas un coup de bluff destiné aux potentiels investisseurs

Notre conseil de la semaine est adressé aux jeunes entrepreneurs. Aujourd’hui, le business plan représente le document le plus prisé par ces derniers. Toutefois, il ressort que ce document sert davantage à rechercher du financement qu’à bâtir une activité prospère. Surtout ne vous précipitez pas vers la réalisation d’un business plan pour l’une ou plusieurs des trois raisons suivantes :

1- J’ai une idée géniale mais je n’ai aucune source de revenue pour démarrer l’activité

Il est très difficile d’obtenir un financement crédible pour un projet dont vous ne disposez pas au moins  le quart de l’investissement nécessaire. Si vous réalisez votre business plan dans l’objectif d’avoir la totalité du financement sans avoir rien fait de concret au préalable, vous vous engagez  dans une aventure risquée.

A notre avis, il faut aller progressivement. On recommande le plus souvent de démarrer par une activité à faible exigence financière que vous allez faire grandir au fil du temps. Vous ne pouvez pas viser un financement de 50 millions alors que personnellement vous n’avez jamais pu épargner 2 millions pour votre projet.

2- Mon projet doit être rentable 

On ne réalise pas un business plan pour rendre son projet rentable.  Le business plan doit traduire la réalité de votre marché. Il ne sert à rien de faire de jolies simulations financières dans le but de vous convaincre de la viabilité de votre projet.

Si votre plan d’affaires présente des prévisions de résultats négatifs, il faut revoir votre modèle d’affaires ou alors abandonner ce projet.

3- Je n’ai aucune compétence pour l’activité à réaliser 

Certaines personnes se lancent dans des projets où elles ne justifient d’aucune connaissance ou compétence technique. Par exemple, je suis un profane qui veut démarrer une exploitation de 10 hectares d’ananas car j’ai appris qu’il y’a du profit. Alors, je sollicite les services d’un expert en agriculture pour me proposer un plan d’affaires.  Malheureusement, c’est à vous que revient la charge d’implémenter le projet. Vous pouvez disposer d’importants moyens financiers mais pour certaines activités, il vous faut un minimum de connaissances et compétences techniques.

Avant de procéder à l’analyse économique de votre projet, il est nécessaire d’acquérir des compétences au travers des formations ou des lectures.

Nous accompagnons beaucoup de porteurs de projet dans nos missions quotidiennes. Avant toute chose, nous élaborons ensemble  la stratégie générale de l’activité et nous permettons aux promoteurs de s’en approprier. Le plan d’affaires n’est qu’une déclinaison réaliste de cette stratégie.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Why ask?